Jeudi 12 Décembre 2019
  • Bienvenue sur Scribmagazine.net - Le Portail Culturel
  • Contactez-nous

Amadou Hampâté Bâ, 25 ans déjà

« En Afrique, chaque fois qu'un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.» Cette célèbre citation est du Vieux Sage Malien Amadou Hampâté Bâ à la mémoire duquel une fondation a été dédiée afin de perpétuer les valeurs dont ce dernier a été le promoteur toute sa vie.

En effet Amadou Hampâté Bâ était un diplomate et écrivain malien né vers 1900 et décédé le 15 mai 1991 à Abidjan (il a été inhumé au cimétière de Williamsville à Abidjan). Ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire de 1962 à 1966, membre du comité exécutif de l'Unesco entre 1962 et 1970, lauréat du Grand Prix littéraire d'Afrique noire en 1974, ce grand défenseur de la Culture africaine est l’auteur d’une  très riche bibliographie majoritairement axée sur les contes bambara et peuhl. C’est le 25ème anniversaire de la disparition de cet Grand homme de Culture que la fondation dédiée à sa mémoire a décidé de célébré du 11 au 20 mai 2016 par différentes activités scientifiques et artistiques avec surtout la participation de plusieurs jeunes issus des écoles dont ceux de l’Alliance Française d’Abengourou.

La Fondation Amadou Hampâté Bâ

Située à Cocody-Danga (Rue les Cannas) et dirigée par la fille cadette d’Hampâté Bâ, Madame Rokiatou Hampâté Bâ, la Fondation Amadou Hampâté Bâ a été crée le 9 janvier 2002 à l’initiative de la famille et d’intellectuels ivoiriens appuyés par l’Etat ivoirien. « Je suis reconnaissant vis-à-vis de l’Etat ivoirien car c’est grâce à son appui que nous avons acquis la villa qui nous sert de siège. » aime à rappeler sa directrice. Assistée entre autres d'un documentaliste et d'un chargé de mission culturelle, elle est pour ainsi dire la gardienne du temple, sanctuaire renfermant l'essentiel des pensées, publications et objets personnels de son érudit de père.

On y trouve : la bibliothèque personnelle d'Amadou Hampâté Bâ, constituée de plus de 3 000 ouvrages spécialisés (dont certaines pièces rares), véritable mémoire vivante allant de la généralité aux thématiques les plus pointues ; un fonds d'archives contenant des enregistrements audiovisuels et des manuscrits sur les thèmes et les genres les plus divers, dont les correspondances que Bâ a entretenues avec des personnalités du monde entier, parmi lesquelles bien sûr, feu le président Félix Houphouët-Boigny. La fondation accueille aussi d’autres événements culturels ou artistiques comme l’«Abidjan Art Festival » en 2014. La Fondation, reconnue d’utilité publique par l’Etat ivoirien depuis 2011, est face au défi du grand homme que fut Hampâté Bâ et demande le soutien de toute bonne volonté ou institution afin de conserver les archives et manuscrits qu’elle possède et aussi pour faire vivre les valeurs dont se réclamait l’illustre écrivain.


Commenter l'article