Jeudi 14 Novembre 2019
  • Bienvenue sur Scribmagazine.net - Le Portail Culturel
  • Contactez-nous

INDUSTRIE DU LIVRE / Monsieur Dramane BOARE, élu 1er Président du Groupement des Professionnels du Livre de Côte d’Ivoire

Monsieur Dramane Boaré, Directeur Général de la maison d’édition Les Classiques Ivoiriens, élu par les professionnels du livre, a présenté ses projets et son plan d’action pour la défense et le développement harmonieux de l’industrie du livre en Côte d’Ivoire.

 

C’est ce mardi 12 mars 2019 de 10 h à 12 h 30 à la salle de conférences de la Librairie « Carrefour Siloé » à Cocody-Saint Jean que s’est tenue l’assemblée générale élective du Groupement des Professionnels du Livre de Côte d’Ivoire (GPLCI). Mise sur pied à l’initiative de monsieur Dramane Boaré, directeur général de la maison d’édition Les Classiques Ivoiriens, de 4 autres maisons d’édition dont les Editions Eburnie, les Nouvelles Editions ivoiriennes, Fratmat Editions et SUD Editions, la nouvelle faîtière des professionnels de l’industrie du livre a enregistré des représentants de l’industrie du livre dont entre autres des éditeurs, des librairies, des imprimeurs etc. Le GPLCI ambitionne de travailler à la défense et au développement de leur profession avec point d’orgue la lutte contre la contrefaçon et la piraterie dans le secteur de l’édition afin de permettre à ses membres de mieux vivre de leur métier. Avant de passer à l’élection de ses représentants légaux et légitimes du GPLCI les participants ont passé en revue les statuts et règlements intérieur en vue de leur amélioration et de leur adoption définitive non sans débattre au préalable des difficultés qui minent leur secteur d’activité.

 

Dramane Boaré, 1er Président élu du Groupement des Professionnels du Livre de Côte d’Ivoire

Elu à l’unanimité des participants à cette assemblée générale, monsieur Dramane Boaré a remercié les participants pour la confiance placé en sa modeste personne et présenté un aperçu des projets du GPLCI contenu dans un plan d’action allant de janvier à décembre 2019. Entres actions on peut citer la lutte contre la contrefaçon des ouvrages scolaires, la sensibilisation des acteurs pour un meilleur respect de la chaîne du livre dans le milieu de ses professionnels, la réactivation de l’accord de Florence et du protocole de Nairobi, les négociations en vue de la signature de plusieurs conventions avec d’autres structures comme la mutuelle des magistrats de Côte d’Ivoire pour la protection des intérêts des membres du groupements et le groupement des éditeurs de presse dans le cadre de la lutte contre la prolifération et la vente des fascicule en milieu scolaire. D’autres idées innovantes comme l’organisation d’un déjeuner débat avec la direction générale des impôts et toutes associations exerçant dans l’industrie du livre (éditeurs, écrivain, librairies et imprimeurs), la recherche de financement pour des séminaires de formations destinés aux libraires agréés et la « Nuit du Groupement des Professionnels du Livre de Côte d’Ivoire » chaque décembre ont achevé de  convaincre les membres du GPLCI sur la vision et l’excellente qualité du leadership de monsieur Dramane Boaré.  Etaient présents à cette rencontre messieurs René Yédiéti, Claude Blatile et Guy Lambin respectivement président directeur général de la Librairie de France Groupe, président directeur général de la maison d’édition SUD Edition et administrateur de l’imprimerie SUD Imprim. Signifions que plusieurs représentants de maison d’édition, d’imprimeurs et d’association de libraires ont également fait remarquer leur présence tout en exprimant leur confiance et leurs espérances dans le Groupement des Professionnels du Livre de Côte d’Ivoire pour solutionner les maux qui minent depuis belle lurette l’industrie du livre.

 

SOSSIEHI Roche-Fabrice


Commenter l'article