Jeudi 12 Décembre 2019
  • Bienvenue sur Scribmagazine.net - Le Portail Culturel
  • Contactez-nous

CONFLIT FONCIER / L’ONG Seed4Africa s’engage pour une gouvernance foncière basée sur les droits de l’homme.

Les populations d'Adahou sont sorties massivement pour écouter le message de paix et de cohésion sociale de l'ONG Seed4Africa afin résoudre pacifiquement les conflits intercommunautaires inhérents au foncier.

 

Les problèmes liés au foncier rural sont de plus en plus fréquents en Côte d’Ivoire, ce qui entraîne de nombreux cas de violences et de conflits intercommunautaires. Dans le but d’aider à résoudre de façon durable ces conflits l’ONG Seed4Africa dirigée par l’Alumnus Hermes Adjéa a initié, avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire, une série de rencontres avec les rois et chefs traditionnels. Le but de ces séances de travail est de s’imprégner d’une part de l’expérience de ces chefs traditionnels en matière de gouvernance foncière et d’autre part de les aider à trouver des stratégies efficaces de résolutions de ces conflits en rapport avec le respect des Droits de l’Homme.

Après l’étape de Duékoué en mai dernier, ce fut le tour du village d’ Adahou dans la sous-préfecture d’Abengourou où à travers une visio-conférence le Directeur des Affaires culturelles de l’Ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire Marc Weinberga félicité le chef et toute la notabilité pour leurs efforts déjà considérables en matière de gouvernance foncière. Il les a par ailleurs exhortés à privilégier le dialogue et l’observation des valeurs démocratiques dans la recherche de solutions pacifiques à ces conflits communautaires.

Un match de football mettant aux prises deux associations de femmes de la région a été organisé pour célébrer la paix et l’entente entre les différents peuples de la région l’Indénié-Djuablin.

 

SOURCE : SERCOM ONG Seed4Africa


Commenter l'article